logo

Situation Politique

Formation du sénat, Préambule à la Saison 2017

À la suite de la création de l’Union Colossale, le sort de Galiardim restait précaire. L’île n’avait toujours pas de représentant officiel et les familles Nobles qui s’y étaient installées tentèrent de prendre le pouvoir par tous les moyens.

Lors d’une rencontre au sommet, les 4 autres Nations de l’Union se mirent d’accord pour envoyer les Aigles d’Argent sur l’île de Galiardim, afin de calmer le jeu. À leur tête, l’Union plaça le Général Alphonse d’Océric qui, d’une main de maitre, ramena rapidement la paix sur l’île maudite.

Une fois la paix instaurée, l’Union décréta qu’un Sénat serait formé sur l’île de Galiardim. Ainsi, son indépendance en tant que 5e Nation de l’Union Colossale débuterait. Pour ses actions au sein des Aigles d’Argent et sa contribution au retour de la paix sur Galiardim, l’Union offrit une retraite bien méritée au Général Alphonse d’Océric en le nommant 1er Sénateur de l’île. Le Professeur Jules DeLaroc fut choisi comme 2e Sénateur et l’héritier de la famille Palakev fut choisi comme 3e Sénateur pour ses généreuses contributions.

Même si la population a déserté l’ile de Galiardim pendant près de 10 ans, la récente ouverture du Sénat à vendre des parcelles riches de l’île aux plus offrants ramena un certain engouement chez les familles Nobles et mieux nanties à venir s’y installer, et ce, malgré les risques. La récente mort plus que suspecte des Sénateurs Jules DeLaroc et Dotha Palakev a probablement aussi motivé les familles Nobles à se déplacer sur Galiardim, afin de tenter d’obtenir les postes vacants de Sénateur

An 21, Saison 2017

La disparition des 2 sénateurs marque le début d’une dure année pour Galiardim. La tenue d’élections fut nécessaire. 2 nouveaux sénateurs furent élus par le peuple : Asmodeus Crow et Skara Windrider. À peine entrés en fonction que les voilà confrontés à un problème de taille : l’explosion démographique de l’île repousse les Trolls vers le territoire des orques, ceux-ci tenant le Sénat pour responsable et exigeant solution et réparation! L’Union demanda une enquête sur la mort de Palakev. À la suite de cette dernière, John Mcqueen, fut identifié comme étant le tueur. Alors, il fut condamné à servir la Grande Traque. À la suite de plusieurs tentatives du Sénat, le problème des Trolls ne trouva pas de réelle solution. Dès lors, les orques sévirent et prirent d’assaut Port-Narval et sa périphérie. Forcée de constater les dégâts, l’Union envoya un chevalier déclencher la Loi martiale sur Galiardim.

An 22, Saison 2018

Depuis l’imposition de la Loi martiale, la situation avec les Trolls s’améliora. Par le fait même, le problème des Orques fut écarté. Le chevalier Grégoire revint nommer un Maréchal ayant pour tâche de diriger l’île sous la Loi martiale. Oscar Voss, le Baron mauve, fut nommé à cette position. Le nouveau régime amena des membres de l’Ordre solaire d’Anao, aussi appelés Profanateurs, à venir exposer leurs théories sur un lien évident entre la disparition du Sénat et une prophétie apocalyptique. Hector Brise-glace, dirigeant de l’Union Colossale, vint évaluer le travail du Maréchal et prit la décision de renouveler son mandat en échange de la formation d’un nouveau Sénat.,

An 23, Saison 2019

L’annonce du manque de destin par les Abyss’hal résonna jusque sur Galiardim, où la course à l’encre s’amorça. Une élection fut organisée et un sénat fut formé. Dorice Blue Tang, Philippe Philippe et Oscar Voss furent élus démocratiquement par le peuple. Une maladie appelée le Purpura Noir fut créée en laboratoire par le Professeur Lebrun. Celle-ci ravagea l’île, les Mains Noires semblant être étrangement attirées par les infectés. À la suite de cette pandémie notoire, l’Église réformée de Kalénia vint enquêter et apporter son aide sur l’île. La pandémie fut évitée grâce à la découverte d’un vaccin. Malgré cette bonne nouvelle, c’est lors d’un discours public que le peuple de l’île apprit que, pour de nombreuses raisons, il ne faisait maintenant plus partie de l’Union Colossale. Dorénavant, il devrait se passer de leurs appuis économique et militaire. Par le fait même, le Sénat Galian fut destitué.

Préambule, une nouvelle ère

Le retrait de l’union colossal laissa l’île de Galiardim dans un état un peu particulier. Privée de son support politique, économique et militaire, l’île devint rapidement une proie facile pour tous ceux qui cherchaient refuge. Pariât, hors-la-loi, pirate et autre criminel de toutes sortes prirent d’assaut l’île dans les semaines qui suivirent l’annonce. Sans l’appui d’un gouvernement, la noblesse tomba rapidement en disgrâce. Les titres qui avaient été jadis acquis par naissance ou encore par effort n’avaient plus aucune valeur. Le crime organisé prit rapidement de l'ampleur au contact de ce nouvel écosystème social. Les différents groupes mercenaires se relayant le pouvoir dans l’imposition de leurs forces despotiques. Sans support économique, l’import-export devient impossible et la valeur du golem chuta au profit du troc. Pirate et corsaire devinrent les premiers à faire entrer de la marchandise dans le but d’alimenter les différents marchés noirs et cartels de Galiardim.

Le climat de terreur amené par l’instabilité politique et la récente immigration massive de personnes peu recommandables ne sont pas les derniers soucis des résidents de Galiardim. Que ce soit les astres qui tombent du ciel ou pires encore la chasse de la créature centenaire qui assurait l’équilibre précaire entre la nature sauvage et ce que l’on pourrait appelé la civilisation. Les peuples natifs en colère préférant laisser l’île se venger de l’inaction de ces résidents face à celle qui les avait toujours protégés. La tension est forte, l’hostilité et l’inquiétude règne, mais n’empêche personne de faire le voyage jusque sur l’île dans l’espoir de faire une vie, ou encore d’en espérer une meilleure!